Traces de perchlorate dans l'eau potable – Détermination selon US EPA 332.0 par CI-SM/SM

AN-M-014

La contamination par le perchlorate dans l'eau potable peut provenir de différentes sources. Outre les dépôts naturels, des sources anthropiques telles que les engrais et les résidus de carburant pour fusées viennent s'ajouter à la contamination dangereuse de l’eau. Le perchlorate interfère avec l'absorption d'iode dans la glande thyroïde. Les nourrissons et les enfants sont particulièrement vulnérables, étant donné le rôle essentiel des hormones thyroïdiennes dans la croissance. En plus de la chromatographie ionique (CI) suivie d'une détection de la conductivité, une CI couplée à un détecteur de SM peut être utilisée pour mesurer le perchlorate jusqu'à des niveaux inférieurs au µg/L. Dans cette application, la CI est couplée à un détecteur de SM à trois quadripôles (CI-SM/SM) pour déterminer le perchlorate en conformité avec les exigences de la norme EPA 332.0. Cette configuration CI-SM/SM évite les interférences possibles du sulfate.